Obtenir une aide pour l’achat d’un VAE

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE)… Vous ne voulez plus transpirer en arrivant au travail ? Vous souhaitez éviter les bouchons et gagner du temps ?

Cependant, ces deux-roue très à la mode ont un coup souvent important.

Saviez-vous qu’il est possible de recevoir une aide de la part du gouvernement pour l’achat d’un vélo électrique ? Cette aide financière existe depuis 2017. Cependant, elle a été révisée début 2018 suite à un décret et n’est plus si simple à obtenir.

En plus de soutenir des entreprises françaises qui travaillent dans le secteur du VAE, le but de l’État est aussi de diminuer la pollution et d’inciter les personne à opter pour des moyens de transport plus respectueux de la nature et de l’environnement.

A qui est destinée la prime du gouvernement ?

aide velo electrique

Malheureusement, tout le monde n’a pas le droit à cette prime. Pour pouvoir bénéficier de cette aide financière (qui monte jusqu’à 200€), il faut que le ménage qui souhaite acquérir un VAE soit non imposables (sur l’année précédent l’acquisition). De cette façon, les personnes les plus aisées n’ont plus le droit à la prime.

L’État français a sans doute restreint l’aide pour des raisons budgétaires. Cette année, 5 millions d’euros seront reversés aux acquéreur d’un vélo électrique, contre 50 millions en 2017.

Les autres conditions pour profiter de cette aide financière

Premièrement, il faut demander la prime dans un délai de 6 mois après l’acquisition de votre vélo.

Il faut aussi habiter sur une commune qui propose cette subvention (ce n’est pas toujours le cas).

Cette aide de l’état peut désormais être cumulée à une prime de collectivité, tant que les deux n’excèdent pas un montant supérieur à 200€ ou 20% du prix d’acquisition du deux-roue électrique.

Bien évidement, on ne peut profiter qu’une seule fois de ce bonus.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire